Asset Publisher

Cash in Canada

Pourquoi l’argent comptant demeure une méthode de paiement populaire au Canada

Trevor Wajs

23 août 2021

À quand remonte la dernière fois que vous avez utilisé de l'argent comptant? Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais il s'avère que l’argent comptant est toujours populaire au Canada : selon un rapport de Paiements Canada, environ 61 % des consommateurs déclarent avoir effectué un achat en argent comptant auprès d'une entreprise au cours des sept derniers jours. De plus, environ 15 % des Canadiens utilisent l'argent comptant pour plus de la moitié de leurs transactions et déclarent qu'ils la préfèrent fortement aux méthodes de paiement électronique. Pourquoi l'argent comptant est-il encore une forme de paiement si formidable pour les consommateurs et les entreprises au Canada? Comparons les méthodes de paiement traditionnelles et certains des défis qu'elles représentent.

 

Cartes prépayées

Les utilisateurs les plus courants de cartes prépayées sont les jeunes Canadiens (âgés de 18 à 34 ans) et les Canadiens qui ne possèdent pas de comptes bancaires, en raison de leur manque d'accès aux options et produits bancaires traditionnels, tels que les cartes de débit et de crédit, selon l'étude de Paiements Canada susmentionnée. Les cartes prépayées sont souvent préférées pour leur sécurité et leur anonymat, offrant une alternative électronique présentant de nombreux avantages de l'argent comptant. Toutefois, les cartes prépayées souffrent de certains inconvénients supplémentaires, tels que les frais d'activation/réactivation, les frais de retrait, les frais de machine, les frais de remplacement, les frais de rechargement, le manque d'acceptabilité universelle, l'absence de crédit renouvelable et aucun avantage potentiel pour une utilisation responsable.

 

Si vous envisagez d'utiliser des cartes prépayées comme alternative aux espèces, assurez-vous de bien comprendre les différences entre les deux et les risques pertinents encourus.

 

Cartes de débit

Environ 94 % des Canadiens ont une carte de débit (Paiements Canada, 2020). Bien que les cartes de débit offrent certains avantages, les frais multiples souvent encourus constituent le premier obstacle pour lequel de nombreux Canadiens choisissent d'utiliser l'argent comptant plus souvent que le débit. Un inconvénient des cartes de débit est de savoir combien vous dépensez. Lorsque vous utilisez de l'argent comptant, vous pouvez voir combien d'argent vous échangez et pouvez gérer plus facilement vos dépenses. Lorsque vous glissez ou tapez simplement avec votre carte, vos dépenses sont beaucoup plus difficiles à suivre et il est plus difficile de les arrêter éventuellement si nécessaire. De plus, l'utilisation d'espèces peut éviter les dépenses excessives et fournir un compte rendu plus tangible de son budget.

 

 

 

 

 

« Il est beaucoup plus facile de dépenser de l'argent s’il s’agit juste de tirer une carte dans votre portefeuille au lieu de l'argent liquide », explique l'expert financier Mark Maier de l'Alberta School of Business dans un article de 2020 de l'Université de l'Alberta. « Vous pouvez faire exploser votre budget en ne réalisant pas combien vous dépensez réellement en achats impulsifs. » Maier dit également dans l'article : « Nous avons tendance à commencer à ignorer le prix lorsque nous traitons avec le débit au lieu des espèces. »

 

Cartes de crédit

Les cartes de crédit représentent 38 % du volume total des paiements des points de vente et  61 % de la valeur totale des paiements des points de vente, selon le rapport de Paiements Canada mentionné ci-dessus. Le rapport indique également qu'en 2019, 89 % des Canadiens ont déclaré avoir une carte de crédit, marquant la première année où les cartes de crédit étaient l'instrument le plus utilisé au point de vente. Leur utilisation pendant la pandémie a été accélérée compte tenu de la dépendance accrue des consommateurs envers le commerce électronique et les formats « Cliquer et collecter » utilisés par de nombreux détaillants. Les cartes de crédit offrent des valeurs différenciées telles que des programmes de récompense et de fidélité qui représentent des attraits supplémentaires auprès des consommateurs. Il convient également de noter que les personnes ayant des revenus plus élevés utilisent généralement plus les cartes de crédit que celles qui gagnent moins. Cependant, les jeunes Canadiens et ceux qui gagnent moins de 40 000 $ par an étaient environ 40 % plus susceptibles d'avoir un solde sur leurs cartes de crédit et pourraient donc avoir recours au crédit pour couvrir leurs dépenses, selon le rapport de Paiements Canada. En se permettant de dépenser de l'argent qu'ils ne possèdent pas nécessairement, l'accumulation de crédit peut être préjudiciable aux consommateurs, aux propriétaires de petites entreprises et à la santé économique globale du pays.

Avec la variété de risques que la COVID-19 pose pour la sécurité financière et la liquidité des entreprises et des consommateurs canadiens, il est sage de garder de l'argent en main au lieu de compter sur le crédit lorsque vous ou votre entreprise rencontrez des problèmes.

Pourquoi de l’argent comptant? Vous pourriez vous demander : « Comment l'argent comptant peut-il être si formidable avec la disponibilité de ces autres formes de paiement ? » Ou « Pourquoi devrais-je utiliser de l’argent comptant plutôt que des cartes de crédit ? » Voici quelques réponses à ces questions :

  • L'utilisation de l’argent comptant permet d'éviter les frais liés au paiement

  • L'argent comptant permet d'atténuer les dépenses banalisées

  • L'argent comptant protège votre anonymat

  • L'argent comptant peut également aider à éviter le risque d'accumulation de dettes ou de soldes impayés

 

Cependant, il y a aussi beaucoup plus à considérer.

 

De nombreux commerçants préfèrent l’argent comptant car ils considèrent qu'il s'agit du mode de paiement le plus rentable à accepter. Ces propriétaires de petites entreprises, bien que motivés pour permettre plusieurs formes de paiement, doivent être concurrentiels sur le marché du commerce électronique. Et avec certains des frais et redevances qu'ils doivent engager pour permettre les paiements par carte, beaucoup se tournent vers l'argent comptant comme mode de paiement important, sinon le plus important.

 

Mais qu'en est-il des Canadiens qui n'ont pas le luxe de choisir leurs options de paiement? 15 % des Canadiens ne bénéficient peu ou pas de services bancaires et 6 % des Canadiens n'ont pas de compte bancaire selon Paiements Canada. Ces Canadiens peuvent être totalement dépendants de l'argent comptant.

 

Dans l'esprit des consommateurs canadiens, les avantages perçus de l'argent comptant comprennent sa rapidité, sa facilité d'utilisation, sa commodité pour les transactions de faible valeur, son anonymat et son acceptation universelle.

 

Trente pour cent des consommateurs canadiens qui utilisent régulièrement de l'argent comptant reçoivent une partie de leur revenu mensuel et de leur rémunération en espèces, selon le même rapport de Paiements Canada. Ces Canadiens ont déjà de l'argent en main et, par conséquent, ils en dépendent tous les deux et le considèrent comme une option de paiement extrêmement pratique.

 

Le rapport démontre également que 88 % de ces Canadiens sont âgés de 18 à 34 ans ou avaient un revenu annuel inférieur à 59 000 $. Ces Canadiens sont plus jeunes, ont des revenus inférieurs et dépendent de l'argent comptant et ont tendance à être sous-bancarisés. La prolifération des moyens de paiement numériques crée de réels défis pour ces Canadiens, qui préfèrent ou peuvent même avoir besoin d'utiliser de l'argent comptant.

 

Il n'existe toujours pas d'option de paiement comparable à l'anonymat, à l'accessibilité et à l'acceptation universelle de l'argent comptant, ce qui fait de l'argent comptant un mode de paiement extrêmement important au Canada. Tant que les populations qui dépendent de l'argent comptant ne pourront pas être facilement servies par des alternatives accessibles, sûres et plus largement acceptées, l'argent comptant n’ira nulle part à moins que nous ne soyons tous capables d'y aller ensemble.

 

Brink's s'engage à développer des solutions et des services qui garantissent que les espèces demeurent pratiques, simples, sécurisées et abordables pour les nombreux commerçants et consommateurs canadiens qui préfèrent ou comptent sur celles-ci. Et avec des solutions telles que Brink's Complete, nous ouvrons la voie pour garantir que votre argent est en sécurité.

 

Cliquez ici pour en apprendre plus.

Plus d’information de notre bibliothèque de connaissances :

Gérer du numéraire au sein de votre entreprise : Solution Brink’s Complete

Il existe de meilleurs moyens. Brink’s s’occupe de la gestion du numéraire depuis 160 ans et nous avons développé une solution qui en simplifie la gestion.

Lire la suite

3 Tendances Clés qui Façonnent L'industrie Du Cannabis au Canada

La légalisation du cannabis a engendré l'ouverture de nombreuses entreprises. Cependant, les producteurs de cannabis autorisés font face à un environnement concurrentiel et rempli de défis alors que le marché canadien continue à se développer.

Lire la suite

7 considérations clés (éléments importants/principales considérations) pour ceux qui débutent dans l’industrie du cannabis

Alors que le marché du cannabis au Canada se développe et que de plus en plus de consommateurs adoptent le cannabis et les produits du cannabis, de nouveaux joueurs entrent dans l'industrie.

Lire la suite